• Accueil
  • Contenu
  • Plan du site
  • Exact matches only
    Search in title
    Search in content
    Search in posts
    Search in pages
    Filter by Categories
    Agence de Communication
    Aide à domicile
    Alarmes
    Alimentation
    Architectes
    Artistes
    Audioprothésiste
    Auto écoles
    Bars Restauration
    Bijoutier
    Bulletin d'Informations Municipales
    Bureau de Poste
    Cabinet d'Assurance
    Chambres d'Hôtes
    Chef à domicile
    Coiffeurs
    Colline Bleue
    Conception graphique
    Conseiller municipal indépendant
    Construction Terrassement
    Culture
    Découvrir & Sortir
    Dentiste
    Divers
    Electricien
    Énergéticienne
    Enfance
    Environnement
    Evénement passé
    Garages Stations Services
    Immobilier
    Infirmière
    Informatique
    Instituts de beauté
    Jardineries Fleuristes
    Kinésiologue
    Kinésithérapeutes
    Laboratoire
    Loisirs
    Magazine des associations
    Majorité
    Médecin
    Menuisiers
    Meublés de Tourisme
    Opposition
    Opticien
    Orthophonistes
    Ostéopathes
    Patrimoine
    Peintres Batiment
    Pharmacies
    Photographes Vidéastes
    Piscinistes
    Plombiers
    Presse Tabac Loto
    Prêt à porter Lingerie
    Psychologue - Hypnothérapeute
    Psychomotriciens
    Psychothérapeutes
    Publications Officielles
    Réflexologie
    Relaxation-Sophrologie
    Salle de réception
    Sécurité
    Solidarité
    Sport
    Taxis
    Transport
    Urbanisme
    Vétérinaires
    Vie associative
    Vie Municipale
  • Portail familles
Accueil > Découvrir & Sortir > Patrimoine > L’aqueduc de Roquefavour

L’aqueduc de Roquefavour

01Si Marseille et la Provence ont souvent connu au cours de l’histoire des problèmes liés au manque d’eau, le XVIIème siècle va leur donner une dimension dramatique. La cité phocéenne va en effet connaître un doublement de sa superficie et une augmentation de sa population. L’hygiène fait défaut, l’eau manque, les gens ont soif…

Déjà, en 1565 un ingénieur natif de Salon de Provence, Adam de Craponne avait proposé un projet de canal de Provence qui à partir des eaux de la Durance permettrait d’alimenter les principales villes. Le projet fut abandonné vu l’ampleur des travaux et leur coût financier.


02L’Arc

Il faudra attendre les grandes sécheresses de 1834 puisl’épidémie de choléra pour que le Conseil Municipal de Marseille décide la construction du canal dont le passage sur l’  Arc fut décidé à Roquefavour.

L’Aqueduc de Roquefavour permet aux eaux du Canal de Marseille de franchir l’ Arc sur les communes de Ventabren et d’Aix afin d’alimenter Marseille.


 

03Maximin de Consolat, le maire de Marseille va confier le projet à unjeune ingénieur sorti de polytechnique, Franz Mayor de MontricherLes travaux vont commencer en 1841 pour finir en 1847.

L’ouvrage est composé de 3 rangs d’arcades, il mesure  83 m de haut pour 375 m de long, les fondations ont une profondeur entre 9 et 10 m.

5000 ouvriers, dont 300 tailleurs de pierre ont été mobilisés pour mener cette œuvre gigantesque qui aura coûté 3.800.000 francs.
L’ouvrage terminé vit passer les eaux de la Durance le 30 juin 1847.

En apportant l’eau bienfaitrice de la Durance au palais Longchamp d’abord, jusqu’à La Ciotat ensuite, cette œuvre a mis fin à des siècles de pénurie, de privation et d’épidémie.

L’aqueduc connut un succès considérable et valut à Montricher une gloire que peu d’ingénieurs des Ponts et Chaussée de ses contemporains eurent le plaisir de goûter. Le 30 septembre 1852, Louis Napoléon Bonaparte nomma l’ingénieur Officier de la Légion d’honneur.


04L’architecture élancée fait de ce monument en parfaite harmonie avec le paysage une curiosité de la commune de Ventabren et confère à ce site une valeur historique indéniable.

Le 12 septembre 1992, sous la présidence de Jean-Claude Gaudin (Sénateur, Président du Conseil Régional), Lucien Weygand (Président du Conseil Général), Robert Vigouroux (Sénateur, Maire de Marseille), Jean-François Picheral (Conseiller Général, Maire d’Aix-en-Provence), Bertrand Dauberlieu (Président de la Société des Eaux de Marseille), Jean-Marie Duron (Maire de Ventabren), le Conseil Municipal et la population ont commémoré le
150e anniversaire de la pose de la 1ère pierre de l’ Aqueduc de Roquefavour.

En 2002, l’aqueduc de Roquefavour fut inscrit à l’inventaire des monuments historiques.
Reconnu comme le plus grand ouvrage en pierre du monde, il nous permet de prendre conscience de la richesse du patrimoine laissé par Frantz Mayor de Montricher.